Livre "La Manufacture de Porcelaine de Baudour"

La Porcelaine de Baudour

 
Livre "La Faïencerie de Wasmuël"

Livre "La Faïencerie Hubert Bequet de Quaregnon"

Les Faïences et Porcelaines de Baudour

  

En août 1842, François-Joseph DECLERCQ, issu des prestigieuses manufactures de Meissen et de Sèvres, acheta à Baudour des bâtiments qui abritaient "La Société des Tuileries et Panneries à Vapeur de Baudour". Dans ce petit atelier, FJ. Declercq réalisa des porcelaines remarquables, des services à dîner dits " à pans coupés", des services à café aux décors floraux, des vases, des statuettes, etc.

Après divers rebondissements, en mai 1845, FJ. Declercq s’associe à un avocat montois, Nicolas De Fuisseaux. La nouvelle société se développe très rapidement et gagne plusieurs concours de porcelaine. En février 1848, les deux associés se séparent et Nicolas De Fuisseaux dirige seul la Manufacture de Porcelaine de Baudour. Après le décès de Nicolas De Fuisseaux en 1857, sa veuve, Eléonore Messine dirigea l’entreprise familiale durant plus de 25 ans. Après le décès de sa mère, Fernand, le benjamin de la famille repris la direction de la Manufacture de Porcelaine de Baudour.

Pendant cette période "DE FUISSEAUX", cette fabrique de porcelaine connut un formidable développement et offrit une gamme de porcelaines très diversifiée : services de table, des services à café courant et de luxe, des garnitures de lavabo, des vases, des pyrogènes, des têtes de poupées, des isolateurs, des statuettes de Saints, de Vierges, d’animaux, etc.

En 1927, les Anciennes Usines DE FUISSEAUX fusionneront avec la Société Anonyme des Pavillons. Durant cette période, les formes des services sont quasi identiques à ceux de la période De FUISSEAUX avec des variantes dans les décors.

En 1934, la Société Céramique Belge " Cérabel" prend la direction de la manufacture de Baudour. Les activités de l'Usine Cérabel furent très diversifiées : vaisselle de table (services usuels, de luxe et d'hôtel), statuettes, vases, objets de laboratoire, porcelaines industrielles, etc. En 1977, Cérabel au bord de la faillite cesse la production de la vaisselle. La SA NGK reprend l’usine pour poursuive la fabrication de porcelaine électrotechnique et développer de nouveaux produits céramiques ( pots catalytiques, soupapes, culasses, etc.).

 

Assiettes en porcelaine de Baudour

Service à café en porcelaine de Baudour

Service à café en porcelaine de Baudour

Vases de chapelle en porcelaine de Baudour

Livre "La Manufacture de Porcelaine de Baudour"

Fruit des recherches de Muriel Deconinck et Toni Caporale, le livre "La Manufacture de Porcelaine de Baudour" relate l’histoire de cette entreprise artistique boraine et présente un large éventail de ses productions.

Prix:  24 Euros + frais de port (144 pages - 8 pages couleurs - 170 photos - tableau des marques).

Le Clockarium, Musée des Horloges en Faïence à Bruxelles
Site sponsorisé par le Clockarium, Musée des Horloges en Faïence.
163 boulevard Reyers - 1030 Bruxelles / Schaerbeek - Belgique - Tel + Fax :  + 32 (0)2 732.08.28